Comment devenir un agriculteur CBD en France ?

La popularité de plus en plus accrue du cannabidiol en fait un secteur porteur. Ce qui fait que de nombreuses personnes désirent y investir. Toutefois, comme tout domaine d’activité, celui du CBD est régi par des règles. Quel est alors le processus pour s’inscrire en tant que producteur de CBD en France ? 

Faire une demande de licence pour cultiver le chanvre

Le premier élément à obtenir lorsqu’une personne désire cultiver du CBD, c’est une licence qui lui en donne le droit. Autrement dit, il est essentiel de se déclarer comme producteur officiel. Dans les faits, il s’agit d’une procédure au cours de laquelle vos antécédents sont examinés. 

A découvrir également : Quelle puissance pour un ordinateur de bureau ?

Il est à noter que si le casier judiciaire du demandeur est entaché, la licence lui est automatiquement refusée. Pour information, cette licence s’appuie sur les niveaux de CBD et de THC de la variété à produire. 

En effet, malgré les vertus du chanvre présentées sur des sites spécialisés dans les questions d’agriculture. C’est le moyen trouvé par les instances de décision pour s’assurer que le chanvre cultivé est bien destiné au commerce ou à des recherches. 

Dans le meme genre : Pourquoi acheter une maison en 2022 ?

Depuis février 2021, il n’est plus permis en France de faire une culture de chanvre uniquement pour un usage personnel. Cette décision s’explique surtout par la volonté du gouvernement à contrôler l’utilisation de la molécule sur le territoire. 

Pour avoir une autorisation, il faut donc prouver que le chanvre cultivé est à des fins industrielles et commerciales. L’approbation et l’octroi sont à la charge du service de santé. Ce dernier examine le projet du demandeur pour en contrôler l’aspect médical et thérapeutique. 

Voilà pourquoi, il est conseillé de réunir une équipe de professionnel reconnu et certifié pour superviser la mise en place dudit projet. Pour finir, lorsque tous les documents sont en ordre et que les conditions sont remplies, la durée pour obtenir la licence varie de 6 à 8 mois.

Avoir des compétences d’agriculteur

Il ne suffit pas d’obtenir une licence de culture du chanvre pour être capable à en produire. Dans les faits, il est indispensable d’avoir des connaissances agricoles pour pouvoir devenir producteur de chanvre. 

Toutefois, il est aussi possible de former une équipe de professionnels pour suivre les plants. En effet, plus que d’autres cultures, une bonne production de chanvre doit être cultivée suivant certaines précautions : 

  • trouver un emplacement idéal : le chanvre est une plante qui a besoin de lumière et de chaleur pour croître ;
  • sélectionner les meilleurs plants : il est recommandé d’utiliser des variétés qui existent déjà. Toutefois, pour que cette méthode réussisse, il est à noter que l’extraction des ingrédients de qualité doit être effectuée. En France, le syndicat du chanvre est là pour guider les producteurs qui rencontrent des difficultés quant à ce processus ;
  • vérifier le taux de THC contenu dans les plants : selon la législation française, les producteurs doivent s’assurer que leurs produits a un niveau de THC en dessous de 0,3 % sous peine de subir des amendes.